Le clan Galisbé, les origines

Annonce de l'alliance et de toutes ses factions.

Le clan Galisbé, les origines

Messagepar Galisbé » Lun 19 Nov 2018 22:22

Les origines de Camélia Galisbé se perdent dans la fin des années 1260. Elle commença sa vie dans la ville portuaire. Elle revenait souvent voir ces braves marchands qui l’avaient recueillit un jour dans un panier d’osier dans le port de Haut Richepont. Son existence était un miracle. Comment un petit panier en osier parvint il à garder en vie le nourrisson balloté entre les majestueux mais néanmoins pressés navires des riches marchands ? Nul ne le sait. Bien qu’éternellement reconnaissante envers cet homme et cette femme qui lui avaient donné le nom de leur fille elle prit bien vite ses distances avec ses parents adoptifs.
Camélia passa son adolescence à trainer dans des endroits mal famés, avec ces autres laissés pour compte dans la riche ville. Elle y apprit à se battre mais aussi l’importance des notions comme la justice, l’honneur. Ces valeurs n’appartiennent pas qu’aux grands de ce monde. C’est dans ce monde mal famé qu’elle y fit la rencontre de celui qui allait devenir son mari. Dumnorix Galyfreya est un homme renfermé mais d’une profonde intelligence et d’une loyauté sans faille.
Cette rencontre fut décisive pour Camélia. Elle commença à s’intéresser aux différentes factions qui peuplaient Hédarion, aux différents mouvements politiques. Elle hésita un instant à devenir marchande, la faction CODA était prête à lui ouvrir ses portes. La jeune fille finit par choisir l’alliance de la Rébéllion d’Hédarion. Ce n’était pas tant pour le beau mais discret chevalier que pour les valeurs défendues par la faction. Alliance du bien mais capable d’agir selon ses convictions, Camélia fut rassurée par le côté rebelle de celle-ci. Les valeurs des chevaliers étaient, et sont, les mêmes que celle du clan Galisbé.
On retrouve les premières traces du clan Galisbé aux alentours des années 1290, 1300. Camélia choisit ce nom de clan quand elle commença à sérieusement envisager de s’investir davantage dans la vie d’Hédarion et d’entrer dans une faction. Elle ne sut jamais bien expliquer d’où lui vint ce nom de Galisbé. Était-ce l’affection qui la liait à Dunmorix Galisbé ? Une sonorité entendue à un taverne ? Aucune réponse n’était à la fois complète et définitive. La plus probable serait sans doute que se nom venait de loin, très loin dans sa mémoire, le nom de ses parents.
En l’an de grâce 1303 Camélia Galisbé unit sa vie pour le meilleur et pour le pire à Dumnorix Galyfreya. Depuis son entrée à la rébellion et son mariage à Dumnorix le clan n’a eu de cesse de prospérer.
Galisbé
Colporteur
 
Messages: 21
Inscription: Mar 9 Oct 2018 18:16

Re: Le clan Galisbé, les origines

Messagepar Galisbé » Dim 3 Mar 2019 11:18

Un peu de changement chez les Galisbé

Après consultation des différents membres du clan et des familles vivants sur les terres de Galis

Vu :
- La folie manifestée par certaines femmes à la fin de leur vie
- Les contraintes inhérentes au statut de chef de clan
- Le cout politique parfois élevé de la folie
- L'enrichissement que apporté par le travail au sein du décennal d'Hédarion
- La bonne volonté de communication de plusieurs membres de différents alignements

Il a été convenu ce qui suit :
1. Le système de succession qui faisait de la femme la plus âgée l'héritière légitime du titre de cheffe de clan à la mort de la précédente est abandonné.
2. Tout chef de clan Galisbé devra pour mériter son titre avoir eu deux entretiens prouvés par un portait de chef au Décennal d'Hédarion avec un membre de chaque alignement
3. En cas de mort prématurée ou de circonstances le justifiant ces six entretiens pourront être ramené à 3 avec toujours l'obligation de varier les alignements
4. En cas de plusieurs prétendants au titre de chef de clan la différence se fera sur les critères suivants :
- le nombre d'entretiens réalisés -le nombre de dirigeants d'alliance interrogés
- le nombre de dirigeants de faction interrogés
5. Si un doute persiste le titre se gagnera après une course à cheval, un duel stratégique et un combat a l'épée. L'arbitre sera soit un chevalier de renom soit un mage.

Ce texte a été adopté par consensus et ne pourra être annulé ou modifié que par nouveau consensus, le dirigeant de la faction de la rébellion d'Hédarion, le dirigeant de l'alliance des Hauts Chevaliers
Galisbé
Colporteur
 
Messages: 21
Inscription: Mar 9 Oct 2018 18:16


Retourner vers Ordre des Hauts Chevaliers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron