Des Nécros chez les Rebelles

Les livres poussiéreux racontent beaucoup de choses.

Des Nécros chez les Rebelles

Messagepar Clan Galyfreya » Jeu 28 Fév 2019 17:36

Les décisions politiques de la Rébellion d'Hédarion, Hauts-Chevaliers d'Adonysia, mais pourtant entrenant des relations ambiguës avec certains nécromanciens, ont fait souvent jaser... Et certaines de ces décisions ont fait coûler beaucoup d'encres, et engendrer bon nombre de tensions au sein même de la faction... Nombreux sont les seigneurs à connaître les conditions de l'alliance entre la Rébellion et les nécromanciens liches. Penchons nous aujourd'hui sur les archives des accords qui autorisent encore aujourd'hui les nécromanciens du Sanctuaire de l'Outre-Monde à posséder des annexes en Rokdor et terres chevalières...

Partie 1 : Premiers contacts, 1458

Salutations,

Au nom de ma faction Le Sanctuaire de l'Outre-Monde (LSOM), je viens négocier et établir des relations diplomatiques. Je souhaiterais conclure un Droit de Garnison sur la Citadelle de Rokdor, afin d'y placer une garnison de Nécromancien du Sanctuaire de l'Outre-Monde. Cette garnison aura pour but de vous aider à gérer les cadavres de vos partisans en les convertissant en Marche-Mort, d'avoir une présence sur place pour contrôler les Marches-Morts et ainsi éviter la panique parmi vos populations.
Cela permettra aussi de d'assurer une présence permanente du Sanctuaire de L'Outre-Monde et de prêtres de Thempkar sur le territoire et ainsi permettre un accès aisé à leurs services pour vos populations en éprouvant le besoin.

Cordialement,
Alistair Du Serpentaire


Sir Alistair Du Serpentaire, souverain du Sanctuaire de l'Outre-Monde,

Votre demande de droit de garnison m'a grandement surpris, mais vos arguments me semblent dignes d'interêt. Cependant, vous comprendrez qu'entant que souverain de la Rébellion, appartenant à l'Alliance des Hauts-Chevaliers, je ne peux prendre une décision aussi importante avant d'avoir éclaircie quelques points avec vous.

Habituellement, une telle demande est refusée si elle émane d'une faction du Chaos. Cependant, un aspect de votre proposition me semble intéressante. En effet, nous sommes malheureusement forcé de devoir faire face à la recrudescence de marche-morts sur notre territoire. Ayant passé une partie de mon enfance au Sanctuaire, élevé par une mère disciple du Gardien, je pense suffisement connaître les règles des apparitions de marche-morts. La malédiction de Thempkar fait que certains morts se relèvent d'eux-même, sans l'intervention de nécromanciens. Ce sont ces apparitions spontanées qui terrorisent nos peuples et que j'aimerais endiguer avec vous.

Si je refuse le stationnement d'une garnison entière de nécromanciens, je pourrais cependant consentir à ce qu'une dizaine de nécromanciens obtienne une annexe dans le Rokdor, afin de guider ces marche-morts perdus vers le Temple, le Sanctuaire et le Gardien. Ils seront bien entendu surveillé par des chevaliers, pour rassurer la population, mais également pour s'assurer de leur protection face aux attentions belliqueuses de certains. Ils seront autorisés à répondre à certaines interrogations des habitants s'ils viennent d'eux-même les rencontrer.
Je me vois également dans l'obligation de vous rappeler l'interdiction de relever les morts sur le territoire du Rokdor et du prosélytisme en faveur de Thempkar. Les disciples du Sanctuaire ne seront là que pour guider les marche-morts spontanés ou déjà présents sur notre territoire, vers le Temple.

Dans l'attente de votre réponse à cette proposition et à ces conditions, je reste à votre disposition pour toutes questions.

Zachiel Galyfreya
Souverain de la Rébellion d'Hédarion
Quatrième dirigeant du clan Galyfreya

Salutations Sire Zachiel,

Ce que vous m'apprenez sur la résurrection spontanée de certains Marche-Mort est très intéressant. Il semblerait que vous ayez besoin d'un contrôle renforcé dans votre région.

Votre compromis est louable. Cependant, je vous demanderais d'élargir une centaine de Nécromanciens, soit 1 dixième d'une garnison, sur le territoire. En effet, une dizaine ne suffira pas à couvrir l'entièreté de vos terres et cela permettra de faciliter et de simplifier l'accès à nos services (résurrection des morts, magie noire, prêtres de Thempkar et guide sur la voie du Gardien) pour vos populations vivant dans les coins les plus reculés du Rokdor.

Je peut accepter que nos Nécromanciens ne guident uniquement vos populations volontaires sur la voie de Thempkar. Mais je me peut pas accepter l'interdiction de relever les morts puisque ça priverait votre population d'une partie non négligeable de nos services et ne servira pas la cause du Sanctuaire et du Gardien.

Cordialement,

Alistair De La Lignée Du Serpentaire,
Vos Morts sont nos Légions.


Sir Du Serpentaire,

Je m'excuse pour le retard de ma réponse, qui ne va sans doute pas vous plaire. Je ne peux vous autoriser à transformer les dépouilles de nos sujets en marche-morts, et regrette de ne pas vous voir abandonner ce point. Je me vois donc dans l'obligation de décliner votre offre.
Vous connaissez cependant mes conditions et l’intérêt que je porte à votre proposition. Si d'aventures, vous décidez d'accepter de vous mettre à ma place, dirigeant d'une faction tournée vers le culte d'Adonysia et la lutte contre les marche-morts, sachez que je suis toujours ouvert.

En vous présentant mes sincères salutations,

Zachiel Galyfreya
Souverain de la Rébellion d'Hédarion
Quatrième dirigeant du clan Galyfreya


Avec l'accord et la participation de Du Serpentaire !
Clan Galyfreya : "Pretia habemus quae meremus"
Avatar de l’utilisateur
Clan Galyfreya
Noble
 
Messages: 77
Inscription: Jeu 17 Mai 2018 19:06

Re: Des Nécros chez les Rebelles

Messagepar Clan Galyfreya » Lun 4 Mar 2019 19:00

Partie 2 : Les négociations, 1470

Entre temps, la politique a changé et la Rébellion s'est risquée sur un terrain glissant en pactisant avec le Royaume de l'hiver eternelle, lors des Accords de Château-brave, en 1468. Le souverain du Sanctuaire ne compte pas laisser le traité de garnison lui échapper à si bon compte, et reviens à la charge.

Salutations Sire Galyfreya,

Je vous contacte en tant que Souverain de la Rébellion. J'ai aussi contacté votre nouveau Souverain cependant, étant donné que c'est avec vous que j'avais échanger la dernière fois, je préférerais continuer dans cette voie.

Trêve de politesse, voici ce qui m'amène à vous recontacter.
J'ai appris que vous aviez autorisé un droit de garnison à la faction nécromancienne Le Royaume de l'Hiver sur les terres Chevalières. Il semble donc que vos relations avec mes pairs se soit améliorées. Par conséquent, j'aimerais renouveler ma demande de création d'une annexe du Sanctuaire de l'Outre-Monde sur vos terres. Considérant les réticences que vous aviez évoqués lors de notre précédent échange, nous sommes prêts, dans un premier temps, à ne proposer nos services uniquement à vos citoyens volontaires. (Pour rappel: Guides sur la voie du Gardien, service de Magie Noire, Prêtres de Thempkar et résurrection des Morts) Et ensuite quand le Sanctuaire sera bien implanté sur place, nous pourrons envisager d'élargir/ d'adapter notre offre en fonction des premiers retours de vos populations.

Cordialement,

Alistair De La Lignée Du Serpentaire,
Vos Morts sont nos Légions.


Sir Alistair Du Serpentaire,

Je ne peux qu'applaudir votre persévérance dans votre volonté de nouer des relations diplomatiques avec notre faction. Je peux vous assurer que je ne souhaite pas avoir de mauvais relations avec les nécromanciens en général, moi même fils de disciple de Thempkar.
Cependant, comme je vous l'ai expliqué dans ma précédente missive, je ne peux décemment pas vous accorder les mêmes droits que mes alliers du bien... Et le cas du Royaume de l'hiver éternelle est un cas bien trop spécifique et particulier pour que vous l'utilisez comme une référence diplomatique.

De plus, j'avoue ne pas bien saisir la nuance que vous apportez dans cette nouvelle proposition... Je répète donc mes conditions : un petit nombre de nécromanciens, encadrés et protégés par des chevaliers, qui serait là pour ramener les marche-morts déjà existant vers le Sanctuaire ou le Temple.
Je peux tolérer que vos prêtres présentent la voie de Thempkar, mais uniquement aux partisans qui viendraient d'eux-même vers vous. Concernant le réveil des morts, je peux revoir ma position, mais demande tout de même que les partisans désirant transformer un de leurs proches décédés en marche-morts obtiennent au préalable l'autorisation de leurs administrateurs principaux. L'accord peut être automatique si la personne décédée avait donné son accord préalablement avant sa mort.

J'insiste également pour que la Rébellion garde un contrôle et un œil sur ces pratiques, qui devront rester discrètes. Toutes évolutions devront nous être signaler et nous nous gardons le droit de rompre l'accord en cas de litige.

Dans l'attente de votre réponse,

Zachiel Galyfreya
Conseiller de la Rébellion d'Hédarion
Quatrième dirigeant du clan Galyfreya


Salutations,

Si vous accepter les Nécromanciens du Royaume de l'Hiver Eternel, vos populations sont habitués à leur présence et installer une annexe du Sanctuaire ne devrait pas poser de problèmes comme vous le sous-entendiez précédemment.

Concernant la nuance, je propose ce que vous me proposez. Comme j'avais proposé précédemment, les nécromanciens du Sanctuaire ne proposeront la voie de Thempkar qu'à vos partisans intéressés. Et concernant la relève des Morts, cela ne se fera que suite à la commande de l'un de vos partisans.

Sachant vous n'avez aucune raison de refuser ma demande.

Cordialement,
Alistair Du Serpentaire
Empereur des Morts


Sir Du Serpentaire,

J'ai l'impression que nous nous repettons tous deux, sans avancer dans la discussion. Concernant les nécromanciens liches, leur armée est autorisé sur notre territoire, mais ces derniers n'ont pas le droit de faire du prosélitisme. D'ailleurs, répandre la parole du Gardien ne semble pas leur priorité, contrairement à vous.

Si ces points sont claires, avec bien sûr la question des autorisations et des contrôles, alors je pense que nous pouvons en effet avancer quelques peu dans les négociations. Toute relève des morts non notifiées à un représentant de l'autorité rebelle sera cependant vu comme illicite et pourrait entraîner une rupture de contrat. Je rappelle que le prosélytisme est interdit, que vos nécromanciens seront encadrés, et que seuls l'indication de leurs existences sera proposée au public.

Sachez qu'il existe de nombreux raisons de refus à votre demande, mais que je m'applique à éviter la voie de la facilité et apprécierait que vous preniez cela en compte.

Si nous sommes à présent d'accord, alors je me réjouis de ce traité et regardera avec beaucoup de curiosité l'évolution de cette tentative de rapprochement pacifique.

Zachiel Galyfreya
Conseiller de la Rébellion d'Hédarion
Quatrième dirigeant du clan Galyfreya


Le premier traité des annexes du Sanctuaire de l'Outre-monde fût ainsi signé suite à ces échanges... Mais le seigneur Galyfreya sous-estimait sans alors le mécontentement de ses bannerets, comme nous le verrons plus tard...

Avec l'accord et la participation de Du Serpentaire !
Clan Galyfreya : "Pretia habemus quae meremus"
Avatar de l’utilisateur
Clan Galyfreya
Noble
 
Messages: 77
Inscription: Jeu 17 Mai 2018 19:06


Retourner vers La Bibliothèque

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron