Histoire d'Amélie Gabdodo

Les livres poussiéreux racontent beaucoup de choses.

Histoire d'Amélie Gabdodo

Messagepar Drakender » Sam 2 Mar 2019 22:07

Ce post est le rassemblement des RP entre Quianis Mantoac et Amélie Gabdodo sur le serveur 2 et permet de comprendre les évennements qui ont secoué la famille Gabdodo.


Le commencement

Dans une autre contrée, une homme nommé Gabriel Gabdodo eu une fille du nom d'Amélie. Cette dernière aimait la magie plus que d'autre chose. Mais, un jour Amélie est tomber sur un livre et en pensant que c'était de la magie normale, elle cita la formule et une âme de magie noire apparût et prit possession de son corps. L'âme de magie noir fit des chose horrible dont contrôlé mentalement certaine personne et quand ces personnes sortait de l'envoûtement, ils oublièrent tout d'elle donc personne ne pouvait l'accuser de méchanceté.

Gabriel la prit en flagrant délit alors qu'elle ensorcelait des bijoux. Il la fît menotté et l'amena dans une autre contrée, tout en avertissant les citoyen du danger de sa fille.


L'arrivée - partie 1

Gabriel demanda a un garde d'escorter Amélie jusqu’ici car il devait trouver quelqu’un qui pourrais l'aider a guérir Amélie. Il rencontra Quianis un homme excellent en magie. Il accepta d'aider Gabriel. Le garde arriva mais s'arrêta a la taverne pour boire un verre mais s'endormie. Amélie regarda le garde et essaya de défaire ses menotte. Elle réussi puis alla au toilette.

Quand elle revint, elle alla voir le tavernier mais qui lui répondit impoliment. Un homme nommé Oscar se mis a crier en direction du tavernier en disant de se taire. Amélie alla en direction d'Oscar et elle se présenta. Elle et Oscar eurent une longue discussion. Amélie disait qu'elle n'avait rien et que son père était fou. Oscar quand a lui pensais que les menotte était inutile. Amélie se leva en disant au revoir a oscar et alla se rattacher au menotte puis, quelque minute plus tard le garde se réveilla et amena Amélie Chez Quianis.


L'arrivée - partie 2

Gabriel Gabdodo se présenta dans la demeure des Mantoàc dans l'espoir que son gendre, Quianis puisse l'aider à guérir sa fille de ses tendances vers la magie noire...

Il prit bien la peine de mettre en garde Quianis, Amélie était puissante et pas à négliger. Devant l'air assuré du magicien, Gabriel se mit à douter. Avait-il choisit la bonne personne? Quianis n'avait, selon lui, pas l'air de prendre conscience du danger auquel il serait confronté en rencontrant sa fille, mais ça valait bien la peine d'essayer...

Quelques heures après l'arrivée de Gabriel, Quianis vit le garde amener Amélie chez lui, menottée. Derrière l'air sérieux et dévoué du garde, il voyait bien qu'en fait celui-ci avait peur, très peur. Mais, il savait surtout que si une magicienne du rang d'Amélie était attaché, c'est parce qu'elle voulait bien être attachée!

Il se dirigea, ainsi que le garde, vers la salle qu'il réservait aux entrevues. En somme, une petite salle de la demeure pour laquelle on avait improvisé cet usage, à défaut d'en avoir un autre.


Quianis: Garde, libérez-la!

Garde: Mais, [size:95]mais[/size], [size:80]mais... [/size]

Quianis: C'est un ordre! Détachez-là!

Garde: Vous êtes certain?

Quianis: Oui! Faites-moi confiance!

Le garde détacha Amélie, mais continua de la retenir.

Quianis: Maintenant, lâchez-la et laissez-nous seuls!

Garde: Mais, mon seigneur!

Quianis: J'ai dit...

Garde: Oui, oui, mon seigneur!

Après avoir lâché la jeune femme, le garde claqua la porte de la petite salle de rencontre s'enfuit aussi vite qu'il le pu...

Quianis: Nous voilà enfin seuls! Que puis-je faire pour vous?

De plus en plus mal

Amélie Gabdodo (la vraie) se réveilla avec une énorme mal de tête. Elle alla dans le sous-sol pour se servir de l'eau mais elle remarqua une chaise à laquelle on pouvais attacher une personne. Elle examina la chaise de plus prés.

Amélie: Mais qui a mit cette chaise ici ?

La chaise était cloué au sol donc elle décida d'aller chercher un marteau pour décrocher la chaise. Mais au moment d'enlever le clous et entendit une voix féminine.

Voix: Je ne toucherai pas a cette chaise si j'était toi.

Amélie: Ou êtes vous et pourquoi avoir mis cette chaise ici ?

Voix:Je suis dans ta tête et tu ne peut pas me faire sortir et tu va m'aider.

Amélie: Pourquoi je vous aiderais et qui êtes vous ?

Voix: Je n'ai pas de nom, mais je suis une âme de magie noir qui est dans ton corps et si je peut prendre le contrôle de ton corps si tu veut.

Amélie: QUOI ? Prendre le contrôle de mon corps mais vous n'avez pas le droit !!!

La voix rigola, puis dit q'Amélie devait l'aideré

Amélie: Et si je ne veut pas ?

Voix: Je te tuerai et je prendrai possession d'un autre corps.

Amélie: Alors je n'ai pas le choix ... alors que voulez vous que je fasse ?

Voix: Il y a un homme qui te connait... me connai plutot car je contrôlais ton corp a se moment, il s'appelle Oscar... j'ai suis devenu son ami et je voudrai que tu aille le voir et que tu l'attire ici et l'attaque sur cette chaise.

Amélie: Pourquoi pas le faire vous-même ?

Voix: Parce que sa ne serait pas amusant et que tu est à un coté fille innoncente si tu voit ce que je veut dire.

Amélie: mais pourquoi cette homme qui s'appelle Oscar pourquoi tu le veut lui et pas une autre personne ?

Voix: Ce n'est pas de tes affaires, maintenant vas-y

Amélie se rendit a la taverne puis elle s'assis sur une chaise
Un homme assis a une autre table l'interpella


Oscar: Hey Amélie vient dont a ma table .

Amélie alla s'aseoir sur sur la chaise en face d'Oscar. Elle ne voulait pas faire de mal a Oscar mais si elle ne le fait pas, la chose va la tuer et elle ne veut pas mourir.

Oscar remarqua que Amélie ne se sentait pas bien et demanda si il elle allait bien.


Amélie: À vrai dire... non je me suis réveillez avec un mal de tête et j'ai voulu boire un verre d'eau et en descendant au sous-sol j'ai vu une chose ou un animal bouger et il était gros comme un chien et j'ai paniqué et je ne sais pas comment le faire sortir.

Oscar: Avait-il l'air dangereux

Amélie: Je n'ai pas pu voir au complet de ce que c'était. Penser vous pouvoir m'aidez ?

Oscar:Oui, je pourrais vous aider, allons chez vous.

Ils se rendirent à la maison d'Amélie

En entrant, Amélie descendit au sous-sol en compagnie d'Oscar. Ce dernier chercha attentivement le moindre mouvement de l'animal.

Alors qu'Oscar avait le dos tourné, Amélie le poussa sur la chaise puis l'attacha.


Amélie: Je... suis désolé sache le

Oscar: Mais qu'est ce que vous faite ?

Amélie commença à avoir mal à la tête puis ses yeux s'illuminèrent puis l'âme de magie noir prit le contrôle.

Amélie: bonjour mon cher Oscar, êtes vous prêt pour le test?

Oscar: Quel test ? Expliquer moi ce qui se passe Amélie, pourquoi m'a tu attacher ici ?

Amélie: Je ne suis pas Amélie mais une âme de magie noir qui a prit le contrôle de son corps lorsqu'elle a ouvert le livre dans le quelle j'était enfermé. Mais la fille a qui tu a parler il n'y a pas longtemps était la vrai Amélie mais je l'ai obligé à t'attirer ici sous peine que je la tue.

Oscar: Pourquoi ?

Amélie: J'ai besoin de quelqun qui pourras tuer Quianis qui me pose un énorme problème

Oscar: Et comment allez-vous m'obliger à le faire ?

Amélie rigola puis s'approcha d'une table avec des ingrédient. Elle en mélangeant plusieurs ingrédients. Le mélange créa un liquide. Amélie prit le liquide. Elle plaça le liquide au dessus du feu pour que le liquide bouille et que la fumée va dans un petit pot qu'elle a préparée.

Amélie:Bon je croit que c'est prêt.

Amélie s'approcha.

Amélie: Bon ... quand la fumée va atteindre ton visage tu sera un autre homme plus puissant et tu sera à mon service. mais inquiète toi pas tu ne mourras pas. Quand tu aura finit avec Quianis, tu va me rejoindre pour que je t'enlève le sort mais tu va tout oublier sur moi(l'âme de magie noir et non la vrai Amélie). Si tu perd face a Quianis et qu'il te délivre du sort, tu va aussi tout oublier sur moi (Âme de magie noir et non la vrai Amélie).

Amélie: Est tu prêt ?

Oscar: pourrais-je voir ma famille aprés ?

Amélie: Oui vous allez les voir aprés votre mission accomplis

Amélie prit le pot qui contient la fumée ensorcelée et le dispersa sur le visage d'Oscar


Amélie: Bon si tu voit quelqun te parler, comporte toi aussi normalement que d'habitude pense tu en êtres capable ?

Oscar: Mon devoir est d'obéir.


Amélie: Bon va y et bonne chance

Oscar sort de la maison en direction de la maison de Quianis Mantoac

L'aube d'un combat fratricide

Après quelques heures à admirer la beauté de la forêt, Oscar décida enfin de retrouver Quianis, son jeune frère. Plus il se rapprochait de lui, et plus sa détermination grandissait.

Puis, le regard lourd et le pas lent, il vit enfin Quianis qui se tenait près d'un grand hêtre. Celui-ci se retourna vers Oscar lorsqu'il entendit son pas irrégulier.

Quianis ne savait pas trop s’il devait se réjouir de revoir son frère, quelque chose clochait, mais il bien assez vite quoi il s’agissait.

En attendant, il feignit n’avoir rien perçu et sourit.


Quianis: Je ne m'attendais pas à ta visite mon frère. Que me vaux cette joie?

Oscar: Garde ton entrain pour toi, je suis ici par de voir et non par plaisir.

A ces mots, Quianis sut immédiatement que ses doutes étaient fondé et perdit sa bonne humeur d’un trait. L'attitude froide de son frère n'était pas habituelle, et il le savait bien.

Quianis: Alors, que puis-je pour toi, mon cher Oscar?

Le regard glacé d'Oscar ne bougeait pas. Il restait inerte, statique, endormi, inconscient...

Oscar: J'ai une mission à accomplir, Quianis, et toi seul est capable d'y mettre un terme.

Oscar sortit son épée de son fourreau cuivré et amena sa lame entre ses yeux bleus. Un rayon de lumière traversait les branches des arbres pour atteindre le tranchant de l'arme, qui était comme illuminée.

Oscar: Je tiens à te prévenir qu'aujourd'hui le mot défaite ne fait pas partie de mon vocabulaire. Et je tiens aussi que la pitié ne soit pas une option valable entre nous... Quianis.

*Amélie…*

Le temps semblait s'être figé dans le monde des deux frères, désormais devenus rivaux pour un combat à mort. Quianis savait qu’Oscar n’était pas lui-même.
Le mage resta impassible, du moins, il tenta. Oscar n’était pas le premier à le menacer, loin de là, mais c’était quand même son frère. Il prépara mentalement quelques sorts de défense pour se protéger de son frère en attendant qu’il réussisse à défaire l'effet du sort.


Quianis: Je ne te reconnais pas mon frère, toi qui est si calme et pacifique d'habitude. Je ne désire pas me battre, encore moins contre toi. Ne préfères-tu pas me dire pour quelle raison te comportes-tu ainsi?

Aucun son ne sortit de la bouche d'Oscar, seul un long silence persistait. Le jeune homme ne bougeait pas d'un iota, à la manière d'un automate cassé.

Quianis sortit son bâton et se mis en position de combat, prêt à éviter ou bloquer tous les coups qu’essaierait de lui porter Oscar, fut-il des jours pour le ramener, il ne comptait pas le toucher.

Les deux frères, jadis proches, allaient entamer le combat.


Le combat de deux frères

Les deux frère se regardèrent droit dans les yeux. Quianis remarqua que les yeux d'Oscar n'était pas de la couleur habituel, ceux d'Oscar sont vert mais en se moment ils étaient bleu. Il comprit que Oscar à été Victime d'un envoûtement et reconnu la magie d'Amélie. Oscar sortie son épée et attaqua en premier, Quianis riposta avec le sien, puis un combat s'est enclencher entre les deux frère qui jadis était liés. Le combat dura plusieurs minutes mais à un certain moment Quianis prit le dessus et plaqua Oscar au sol. Oscar ne s'avouant pas vaincu tenta de se relever mais Quianis l'arrêta et l'attacha sur une chaise.

Quianis: Pourquoi tentes-tu de me tuer ?

Oscar ne répondit pas.

Quianis savais déjà qui l'a obliger à essayez de le tuer mais, il voulait l'entendre de la bouche de son frère.


Quianis: répond s'il te plait mon frère.

Quianis décida de laisser faire et est aller voir ses livre de potion pour guérir son frère du maléfice.

Il trouva une recette et la prépara immédiatement. Quand la potion fut prête, il obligea Oscar à la boire, les yeux de ce dernier s'illuminèrent pour ensuite redevenir vert.


Oscar: où suis-je ?

Quianis expliqua toute l'histoire à propos d'Amélie Gabdodo.

Quianis: Là s'en ai assez, il faut la battre, elle est en train de s'en prendre à ma famille. Je vais aller la voir et en finir pour une bonne fois.

Oscar: Je vienst avec toi. Je veux t'aider.

Quianis: Non j'y vais seul, ça va se passer en elle et moi....

Et Quianis Mantoac partit pour un combat qui risque d'être le plus dur....
Avatar de l’utilisateur
Drakender
Haute-Noblesse
 
Messages: 173
Inscription: Jeu 10 Nov 2016 00:23

Retourner vers La Bibliothèque

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron