Origines enfouies

Les livres poussiéreux racontent beaucoup de choses.

Origines enfouies

Messagepar Yrena » Jeu 14 Mar 2019 19:52

An de grâce 1573

L'endroit semblait irréel comme sortis d'un tableau. La neige avait presque tout recouvert de son blanc manteau et le soleil faisait étinceler la glace et le givre comme des cristaux. Personne n'avait depuis longtemps posé son regard sur cette plaine entourée de ses falaises abruptes et son château en son milieu. Château était un grand mot pour cette édifice modeste et à l'abandon mais il se tenait là, droit et fier, défiant quiconque de s'approcher, gardant pour lui ses secrets et son histoire. Il était presque inaccessible, presque semblait dire cette personne devant lui, une cape sur les épaules et un livre dans sa main. Une rafale de vent fit tomber son capuchon, dévoilant ses cheveux blanc tressés et les traits de son visages.

Ce n'était pas un visage âgé malgré ses cheveux, au contraire, c'était une jeune femme aux étranges yeux rouges, au teint pâle et aux tatouages noirs en forme de griffes sur son visages et ses bras. Lui donner un âge aurait été difficile : son corps ne ressemblait pas à celui d'une femme mais son assurance et le sérieux de ses traits la vieillissait. Le livre qu'elle tenait paraissait ancien à cause de sa reliure usée et de son cuir noir sale et taché.

Ce livre était la raison pour laquelle elle avait gravi la montagne, faillit plusieurs fois se rompre le cou et bravait le vent et le froid. Elle faisait tout cela pour arriver à ce château et vérifier les dires du livre. Il datait d'environ 300 an et avait été rédigé par Limiya Xlatinir, une nordique qui avait tourné le dos à ses origines pour devenir nécromancienne malgré l'avenir qui lui était promis, être Haute-Reine des Clans du Nord. Elle y avait rédigé dedans ses mémoires et sa vie pour sa descendance. Mais Limiya n'avait jamais eu de descendance, enfin c'est ce que pensait sa famille et c'est pourquoi Victoria Xlatinir, sa nièce fut l'héritière puis sa fille, Oliris qui retourna dans le Nord pour retrouver ses origines et gouverner les Clans.
Mais Limiya avait bien eu une enfant qu'elle avait abandonnée pour une raison obscure. Élevée chez une modeste famille, cette enfant ne connaissait ni son père ni sa mère mais possédait un étrange livre noir écrit dans une langue inconnue. Elle écrivait dedans sa vie car la seule phrase qu'elle comprenais disait ceci :

« Ce livre est fait pour être tenu de mère en fille afin que personne n'oublie d’où elle vient. »

L'enfant devenue grande, fondit une famille et transmis ce livre à sa fille qui fit pareil qu'elle et ainsi de suite… jusqu'à la dernière propriétaire, elle, Niriu Yrena.
Sa grand-mère avait réussi à traduire dans la langue courante les premiers récits du livre qui n'utilisait pas la langue de l'époque et avait fait des recherches pour trouver qui était Limiya et ses origines.
Niriu descendait donc des Xlatinir, une famille nordique disparue ou du moins, une partie de la famille. Il existait toujours des descendants d'Oliris dans d'autres familles comme le Clan Galyfreya ou la Maison Paladin, des illustres chevaliers mais encore chez d'autres nordiques plus sombre, la Dynastie Arkenus.
Niriu observa le château puis s'approcha tranquillement de lui, un peu perdue dans ses pensées et en même temps, émerveillée par le lieu qui inspirait le respect et le mystère. La jeune femme gravit les marches du perron et arriva devant la vieille porte en bois. Et maintenant que faire ? Entrer ? Le bâtiment paraissait solide mais peut-être que l'intérieur ne tiendrait pas si quelqu'un marchait sur certains endroits. Tourner talons et repartir ? Elle n'avait quand même parcourue ce chemin pour rien ! Niriu se rendit compte qu'elle ne croyait pas arriver à cet endroit, encore moins qu'il existait donc elle n'avait pas pensé ce qu'elle ferait sur place. L'adolescente s'approcha encore plus de la porte pour l'observer et buta contre quelque chose de métallique. Elle baissa les yeux et fronçât les sourcils.

Par terre , deux fines épées noires resplendissaient au soleil mais il n'y avait aucune neige dessus comme si elles venaient tout juste d'être posées. La jeune fille se baissa pour les soulever mais à peine qu'elle les toucha, les deux épées prirent instantanément feu. Mais ce feu ne ressemblai pas à un feu naturel, au non ! Il était blanc avec des reflets d'or, comme le feu divin dans les histoires.
Niriu enleva vivement ses mains de l'étrange feu et se demanda ce qu'elle devait faire face à ça. Puis aussi subitement que les épées avaient prit feu, celui-ci s'arrêta et apparu à sa place deux épées blanches aux reflets d'or comme le feu. Surprise, la jeune fille les prit dans ses mains et les soupesa. Les deux lames étaient légère comme l'air et fait d'un acier très tranchant. En y repensant, Niriu se dit que ses épées ressemblaient étrangement à la description faites des épées doubles de Keleanna Xlatinir, son ancêtre ; ses épées étaient rouge au début de sa vie puis avaient peu à peu noircies pour devenir aussi noires qu'une nuit profonde. Cela est impossible voyons ! Les épées avaient disparues depuis longtemps ! tenta de se raisonner Niriu en secouant la tête.

Un grognement se fit entendre, très bas, presque imperceptible. Niriu se retourna lentement et ce qu'elle vit la glaça d'effroi.
Des loups. Les loups de givres, ceux qui défendaient la demeure. Ils seraient des loups morts dans une nuit glaciale mais certains, les plus fidèles et vaillants se seraient réveillés dans un corps de glace et de givre, immortels et hautement dangereux. Les histoires qui se racontaient sur eux servaient à effrayer les enfants mais les adultes n'étaient eux non plus, pas très confiants face à de telles histoires, parfois réellement vraies.
Niriu resta figée. Une meute entière devant elle. Elle croisa le regard du loup qui semblait être le chef de la meute puis comme soufflées par le vent, des paroles s'imposa dans son esprit et elle se mit à déclarer au loups :

« Moi, Niriu née Yrena, descendante de l'illustre Dynastie Xlatinir, revendique mon héritage. Si les Dieux le veulent bien, je souhaite reprendre leur nom et je le porterai avec fierté et honneur qu'il lui est dû. Je ferai revivre leur gloire et je resterai fidèle au Nord et à mes origines. Je le jure devant les Dieux et devant vous, défenseurs de leurs terres oubliées. »


Les vents soufflèrent encore plus fort, les loups s’avancèrent et Niriu resta fixe, la peur disparue et les épées pointées vers le sol, toisant la meute. Puis le vent s'arrêta brusquement et les loups s'inclinèrent.
Niriu Xlatinir souris et entra dans la vieille bâtisse, désormais sa demeure.
Avatar de l’utilisateur
Yrena
Vagabond
 
Messages: 3
Inscription: Sam 22 Déc 2018 20:22

Retourner vers La Bibliothèque

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron