Il était une fois...

Les livres poussiéreux racontent beaucoup de choses.

Il était une fois...

Messagepar Lienor » Sam 1 Juin 2019 17:18

Il était une fois un enfant qui grandit si vite qu'il eut peur de devenir adulte et décida de se retrancher dans son monde, jusqu'au jour ou quelqu'un l'invita à sa table, il accepta et de la naquit une amitié forte. Forte ça oui, mais fortement courte aussi, alors il regretta longtemps. Puis vint une femme, splendide, jouant du violon, pas mieux, pas différemment, mais elle avait l'envie et ça, il aimait, ils s'entendaient à merveille et rien ne semblait pouvoir se mettre au travers de leurs chemins d'amitié si forte. Forte oui, mais fortement courte aussi, alors il regretta longtemps. Puis vinrent d'autres gens qui en moins qu'il ne faut pour le dire devinrent ses amis, mais cette fois il avait peur, peur de les perdre et ne savait pas comment le dire, alors maladroitement il créa une amitié forte. Forte oui, mais fortement courte aussi, alors il regretta longtemps. Puis vint une femme qu'il adora tant, et la réciprocité y était, alors ils devinrent des amis inséparable, comme frère et sœur, comme tout les autres en fait, comment tout les autres ils eurent une amitié forte. Forte ça oui, mais fortement courte aussi, alors il regretta longtemps. Puis vint le temps de la pensé, pas de nouveaux amis, pas de nouvelles vies, juste penser à que pourrait donc être la suite ? Il pensa et se dit alors : ma vie fut forte. Forte ça oui, mais fortement courte aussi, alors il ne regrettera pas. L'an prochain il rejoindra la Merveille du Savoir. Merci.
Lienor
Haute-Noblesse
 
Messages: 128
Inscription: Ven 11 Mar 2016 20:24

Re: Il était une fois...

Messagepar Lienor » Sam 10 Aoû 2019 13:50

Il était une fois un homme qui chaque matin était triste. Il avait amis, famille et ambition, certes il n'était pas parfait mais qui pourrait l'être ? Personne, à moins que l'imperfection fasse la perfection, dans ce cas la réponse serait plutôt tous le monde. Si chaque matin il était triste, chaque soir il était plein d'espoir, les jours s'enchainait, et pour lui, c'était un enfer. Chacun estime à sa manière ce qui est important et chacun juge les erreurs sans voir les qualités et les bonnes actions. Chacun pense que son monde est le meilleur sans estimer les autres plus que par l'utilité qu'ils ont et paradoxalement on veut être estimer par les autres plus que par l'utilité qu'on a. On aime nos amis et on haïs nos ennemis, mais qu'arriverait-il si on aimé nos ennemis et qu'on haïssait nos amis ? Personne ne sait, personne ne détiens la vérité absolue du monde, qui est bon, qui est mauvais, les mauvaises personne font simplement fausse route et les bonne ne savent pas toujours ce qu'elle suive. Alors devrait-on arrêter de vivre pour autant ? Soit une fausse route soit une route aveugle, est-ce là ce à quoi la vie se résume ? Peut-être pas, peut-être que nous ne devrions pas chercher le bien ou le mal, non, mais quoi alors ? Nous devrions peut-être juste estimer un peu plus autrui, qu'importe qui il ou elle est, si son passé est sombre alors pardonnez le, et s'il vous le rend, alors son passé n'aura été qu'un apprentissage et non la représentation de ce qu'il est aujourd'hui. Par malheur les gens capable de pardonner sont bien peu nombreux et il en a fait les frais et cela le tourmente. Son passé et son avenir ne sont que doutes et il en souffre alors chaque soir il garde l'espoir de ne pas se réveiller et chaque matin il est triste de devoir souffrir encore.
Lienor
Haute-Noblesse
 
Messages: 128
Inscription: Ven 11 Mar 2016 20:24


Retourner vers La Bibliothèque

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités