Le domaine de la banquise

Les livres poussiéreux racontent beaucoup de choses.

Le domaine de la banquise

Messagepar Golgota » Mar 13 Aoû 2019 23:42

L'arrivée


Après plusieurs jours à traverser le désert arctique, Vincent vit enfin le bleu de la mer devant lui. Tandis que le cortège de carrioles s’arrêtait petit à petit quelques mètres plus loin, son fils Viktor et sa fille Chryseline le rejoignirent.

- « Quel froid ! Décidément je ne m’habituerai jamais au climat du Nord. »

- « Si c’est pour te plaindre il ne fallait pas venir… »

Dit Viktor sans même jeter un regard en direction de sa sœur.

- « Avais-je le choix ?! Père a demandé à toute la famille de venir. Crois moi Viktor, moins je vois ta sale tête et mieux je me porte… »

Ils se jetèrent mutuellement un regard de haine, leurs mains dérivant doucement vers leurs armes respectives.

- « ASSEZ ! »

La voix puissante venait de leur père.

- « Ma fille, tu sais ce qui se passe lorsque tu provoques ton frère. Et toi mon fils, tu devrais apprendre à te contrôler ! Regardez-vous, de vrais enfants… Faites honneur à votre famille et cesser ces chamailleries. »

Viktor et Chryseline acquiescèrent tous deux en direction de Vincent. Celui-ci reprit son calme et demanda à un soldat proche d’aller chercher ses deux autres enfants. L’homme se hâta à la demande de son chef puis disparut derrière un charriot remplit de pierres.
Les deux (plus ou moins) jeunes gens rapprochèrent leur monture de leur père. La jument de Viktor piaffait aux côtés de l’imposant étalon noir de son père. Sa sœur se tenait de l’autre côté sur son cheval bai à l’allure douce. Les puissantes jambes du cheval avait laissé des traces sur la glace de la banquise.
L’air salin de la mer pénétrait dans les narines du vieil homme tandis que le vent puissant faisait fouetter sa longue chevelure sur son visage. La glace de la banquise quant à elle, brillait sous les rayons chauds du soleil là où la neige avait été balayée.
Pour une raison qu’il ignorait encore, il se sentait enfin comme chez lui. Il en avait parcouru des terres pour trouver LE bon endroit ! Des plages de l’Ile aux forbans jusqu’aux terres arides du désert en passant par la forêt luxuriante, il en avait vu des paysages. Mais jamais il n’avait ressenti cela.

- « Père, est-ce bien ici ? Avez-vous enfin fait votre choix ? »

Viktor était doucement secoué par l’agitation de sa jument pommelée. Sa sœur, elle, avait presque disparu sous les couches de fourrures qui lui tenaient chaud et avait laissé les rênes pendre sur l’encolure de son destrier.
Elle murmura dans ses fourrures.

- « Ce serait pas trop tôt… »

Au même moment arriva deux cavaliers derrière eux. L’un se tenait sur un bel étalon à la robe blanche, l’autre sur un hongre alezan. C’étaient Euclyde et Agathe qui arrivaient.
Ils se mirent de part et d’autre du trio déjà présent près de la falaise et échangèrent des regards mécontents à la vue de leur frère et de leur sœur.

La famille était au complet, tous réunis face à la mer. La falaise gelée prenait de plein fouet les vagues blanches d’écume, le cri des mouettes se faisait entendre au-dessus de leur tête, et au loin on pouvait apercevoir les plages de château-Brave vers l’Est.
Derrière eux le cortège était totalement arrêté. Les soldats et les serviteurs établissaient déjà le campement à toute vitesse, ils ne devaient pas être surpris par le froid nocturne.

- « Nous voici père. » Dit Agathe. « Alors, est-ce ici ? »

Pour la première fois depuis plus de 20 ans, le vieil homme souri.

- « Oui mes enfants… C’est bien ici que nous resterons. »

Un vent de renouveau souffla sur les plaines glacées de la banquise. C’est à cet endroit, sur une falaise face à la mer du Nord, que la famille des Golgota s’installera. Un immense château dominant aussi bien la terre que la mer se dressera bientôt là où se tenaient les cinq Nordiques.
Avatar de l’utilisateur
Golgota
Noble
 
Messages: 52
Inscription: Dim 25 Sep 2016 13:43
Localisation: Quelque part, au dessus de la Méditerranée.

Le domaine de la banquise

Messagepar Golgota » Ven 16 Aoû 2019 22:32

La forteresse



Devant Vincent, l’armée entière était réunie. Une nuée de guerriers du Nord accompagnés de soldats, mages et dragons se tenait face à leur seigneur.
Le vieil homme écarta les bras vers son auditoire.

- « Mes frères, me sœurs… Ma famille. Aujourd’hui est un jour à marquer d’une pierre blanche, car il prouve enfin notre appartenance au grand Nord ! »

Il prit une pierre entre ses mains ridées et s’approcha du mur derrière lui.

Se tenait face à la foule, des murailles renfermant un château composé de hautes tours. Celle du centre s’élevait tellement haut qu’elle semblait toucher les nuages. Derrières les remparts se trouvaient quelques échoppes. On pouvait y compter un forgeron, un couturier ainsi qu’un boulanger et une écurie où les chevaux du domaine pouvait s’y reposer. Au centre de ces dites remparts avait été bâtie une porte de fer reliée à un pont-levis. Un pont-levis, oui, car les murs étaient entourés de tranchées peu profondes creusée dans la glace. Le fond était jonché de stalagmites créés par l’Homme, et en faisait des douves dangereuses pour quiconque y tombait (quelques pauvres âmes y avaient malheureusement déjà trouvé la mort, sûrement à cause de leur maladresse.)
Le château ayant été construit en bord de falaise, les "douves" s’arrêtaient à la limite du vide, contrairement aux murailles, qui englobaient la demeure. Elle n’était d’ailleurs pas directement placée sur la glace, mais incrustée dans le glacier.
Et le glacier, parlons-en. Une grande plateforme (pouvait accueillir une garnison entière) reliait le haut de la falaise et la mer plus bas grâce à un système ingénieux de poulies, permettant de rejoindre rapidement les ponts construits au pied du glacier. Quelques navires importants, notamment celui du seigneur du château, étaient accostés à ce port. Celui-ci longeait la glace jusqu’à un petit village de pécheurs situé un peu plus loin.
Un deuxième ascenseur, plus petit cette fois, reliait le château aux pontons. Le flanc du glacier était parsemé de petit creux ronds qui abritaient des canons, pour la défense du domaine.

Mais revenons-en au château. Vu de l’extérieur, il n’était guère très impressionnant, la partie la plus intéressante se trouvait en dessous. Le glacier avait été creusé et sculpté à même la glace. Les diverses pièces étaient reliées en sorte de galerie de glace. Sous le château, on y trouvait notamment la prison, dont les geôles avaient été construites près du vide, seule une fine couche de glace protégeait les prisonniers de la chute. L’intérieur des cellules étaient elles aussi sculptées à même le glacier. Une salle d’entrainement ainsi qu’un garde-manger étaient aussi construits sous le château, mais le joyau de ces galeries était la salle de réception.
Une grande salle située le plus loin possible du bord avait été commandée par Viktor Golgota lui-même. En son centre, une énorme table en verre était décorée de fleurs blanches et bleues factices, leurs tiges étaient en argent et leurs pétales faites de cristal. Incrustés dans les murs, derrière une couche de glace transparente, se trouvaient des statues représentant les divinités. Seule l’une d’entre elle différait, il s’agissait d’une réplique de navire au voiles bleues. Plusieurs cavités semblant profondes avaient percé les murs, ces trous reliaient en fait l’intérieur de la pièce et l’extérieur du glacier. La lumière naturelle s’engouffrait par ces fenêtres inhabituelles et venait frapper un splendide lustre de glace, faisant ainsi baigner la salle dans une magnifique couleur bleutée.

Vincent Golgota posa la pierre qu’il tenait dans un petit emplacement, sur le rempart. Il se retourna et fit de nouveau face à son auditoire.

- « La dernière pierre du château a été posée, la forteresse Blizzard est désormais finie!»

La foule l’acclama, ses enfants, présents dans le publique, joignirent pour la première fois leur voix. Les cris des guerriers retentirent sur toute la banquise en un écho tandis que la bannière des Golgota flottait au vent au plus haut point de la plus haute tour.
Avatar de l’utilisateur
Golgota
Noble
 
Messages: 52
Inscription: Dim 25 Sep 2016 13:43
Localisation: Quelque part, au dessus de la Méditerranée.

Le domaine de la banquise

Messagepar Golgota » Lun 19 Aoû 2019 16:11

Les cryptes



Les frères et sœurs avançaient au rythme du cortège qui portait Vincent Golgota. Son corps reposait dans des habits blancs, rappelant la neige du décor qui les entouraient. Quelques pêcheurs avaient rejoint le groupe qui marchait derrière le cercueil. Goliath, le gigantesque étalon noir de Vincent avançait au rythme des pas de l’ancien écuyer du défunt.
Le cortège passa le long du chemin qui menait au village de pêcheurs puis bifurqua un peu plus loin vers la côte.
Un prêtre de Kanghar s’était avancé vers le corps, il prononça des mots inaudibles avant de se retourner vers la foule présente. Il leva en l’air un petit objet représentant une miniature d’encre de navire puis la posa sur Vincent, au-dessus du poumon droit. Parmi les personnes présentes certaines pleuraient, dont Agathe et Euclyde, deux des quatre enfants de Feu Vincent. Leur frère et leur sœur, eux, observaient en silence le cadavre de leur père être soulevé par les porteurs et descendre le long d’un escalier qui s’engouffrait dans le sol.

Les porteurs remontèrent, c’était le signe qu’ils avaient disposé du corps dans la crypte familiale. La foule fit alors marche arrière en direction de la forteresse Blizzard tandis que les enfants du défunt descendirent à leur tour vers les profondeurs de la banquise.
Des tombeaux de glaces étaient éparpillés autour des (plus très jeunes) enfants, tous transparents et ne contenant que du vide. De petites tablettes de marbre étaient incrustées sur un socle devant chaque coffret, rien n’était encore gravé dessus. Viktor, Agathe, Euclyde et Chryseline s’arrêtèrent devant un tombeau celé, celui de leur père. La glace autour de lui rendait le visage difficile à discerner, mais reconnaissable. Chacun se recueillait dans un silence parfait.

Quand ils quittèrent la crypte, le soleil commençait à se coucher, ils rentrèrent aussi vite qu’ils le pouvaient au château. Arrivé dans l’enceinte des murailles de la forteresse, Agathe aperçut dans les écuries la monture de son père, et elle pleura de nouveau.
Avatar de l’utilisateur
Golgota
Noble
 
Messages: 52
Inscription: Dim 25 Sep 2016 13:43
Localisation: Quelque part, au dessus de la Méditerranée.


Retourner vers La Bibliothèque

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité