Songes d'une nuit d'automne

Les livres poussiéreux racontent beaucoup de choses.

Songes d'une nuit d'automne

Messagepar Conteuse des Arcanes » Sam 21 Sep 2019 19:37

Vienne la nuit et sonne l'heure,

La courbe de tes yeux, le creux de tes hanches, ce piano sur lequel je jouais cette mélodie secrète
Seules à entendre les notes jouées

Je continue à contempler ton fantôme
En me refusant à me retrouver entourée de toute autre ombre

L'écho de ton rire, le souvenir de tes larmes

Cœur brumeux, esprit clair
Je m'adresse à toi pour ne pas avoir à contempler mon miroir

Je t'ai oublié, je me rappelle déjà de ce qui m'attends

Années après années,
Les statues de marbre s'érodent pour devenir poussières,
Et moi je pars,
avant de contempler cette poudre de nostalgie, jetée aux yeux

Tu es le seul fantôme que je garde en moi,
La première a m'avoir appris,
Le mot éphémère.
La deuxième à me l'avoir appris est déjà loin.

J'ai 2 fleurs dans mon jardin,
Pour me rappeler,
Que l'immuable n'est pas toujours vain.

Et qu'Ennui,
N'est que ruine de l'âme.

Fantôme, ah,
Assurément
Tu étais la plus belle des roses,
Mais trop épineuse,
Tu ne pouvais être cueillie.

Je suis tombée dans un sommeil sans fin,
Ton poison,
Enveloppant mes pensées.

Déjà, j'aperçois trois primevères.
Sans doute, fleuriront-elles
Avant de devenir un tas de poussière
Que je soufflerai.

Mais,
Peut-être,
Que je me souviendrai,
Que je fus et serai,
Une froide statue de pierre
Les racines en miettes.
Conteuse des Arcanes
Lire, Imaginer, rêver, s'évader et être libre.
Avatar de l’utilisateur
Conteuse des Arcanes
Vice-Roi
 
Messages: 222
Inscription: Jeu 10 Mar 2016 22:19
Localisation: Bibliothèque secrète des Neufs Lunes

Retourner vers La Bibliothèque

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron