Eloge funèbre de l'impératrice Arwyn

Les livres poussiéreux racontent beaucoup de choses.

Eloge funèbre de l'impératrice Arwyn

Messagepar Raevalia » Dim 26 Juil 2020 02:45

Image
Arwyn Raevalia : 1993 - 2085

Eloge funèbre d'Arwyn 1ère du nom, vingtième dirigeante de la maison Raevalia, banneret des Loups Elfiques, impératrice des Elfes, protectrice des forêts, du peuple et du Sanctuaire, élue d’Adonysia, cinquante-sixième dirigeante de la race Elfique par Aldaril Raevalia



Chères dames, chers seigneurs d'Hédarion, à vous tous qui êtes présents pour célébrer les hauts faits de notre défunte impératrice, offrons à sa dépouille ici présente les honneurs et la gloire qui conviennent à une telle personnalité.

L'impératrice Arwyn ne fut jamais destinée à gravir les échelons de notre société, tout comme elle ne fut jamais destinée à retourner parmi les siens dans la forêt de Jade.

Élevée dans la cité nécromancienne de Roma chez ses parents Circé Wolfhart et Varìel Raevalia, elle grandit en compagnie d'humains tout en apprenant auprès de maîtres vénérant le dieu des peines et du chagrin surnommé là-bas le Gardien.

Arwyn voyagea dans le sud du continent. Elle rencontra toutes sortes de personnalités, sans jamais toutefois franchir le Rempart. C'est ainsi qu'un seigneur pourpre s'empara de son coeur, sans jamais toutefois répondre à ses lettres, la plongeant dans une profonde détresse.

Mais notre impératrice n'est pas femme à se laisser détruire par ses sentiments, et courageusement, elle chassa cet homme de son esprit.

C'est le grand-prêtre de Tridecagone, Koshei II du Serpentaire, qui épousa finalement Arwyn, qui dût se faire une place sans perdre contenance dans une famille réputée pour ses relations difficiles avec notre peuple. Voyez le courage, la volonté et la simplicité de cette femme !

Mais ceci n'est que le début, ce ne sont que les fondations, de ce qui deviendra par la suite la personnalité la plus célèbre de notre temps. Le temps passa, et le temps doux de la paix disparut, balayé par les sombres années âpres de la guerre. Au lieu de poursuivre sa vie calmement, avec sa famille, Arwyn est partie. Elle traversa le mur et se rendit dans la contrée qui est sienne : la forêt de Jade.

Là, Arwyn, contre toute attente, se présenta aux élections impériales, encore inconnue de notre peuple. Elle parcourut les villes et villages, à terre et dans les épaisses branches de nos arbres les plus épais, et elle conquit mâles, femelles, enfants, vieillards. En quelques semaines, cette parfaite inconnue était devenue une personnalité influente qui gagnait les élections haut la main.

Il n'y eut nulle surprise lorsque la Grande-Prêtresse déposa la couronne d'émeraude sur son auguste front. Aucune surprise lorsque l'Alpha et la souveraine des Hauts Elfes de Lumière s'installèrent à ses côtés au Conseil de Jade. Nulle surprise dans nos yeux, ni dans les siens, fermes, décidés, empreints de toute sa volonté.

Nulle surprise non plus lorsqu'elle s'allia avec sa cousine, la défunte Elyndra, pour enflammer nos armées, pour représenter notre peuple au sein des Rangs forcés.
Nulle surprise lorsqu'elle se présenta en armure de combat au camp de Vabrogh'Zagh, devant les murs de Jhelom.

Mais certes combative, l'impératrice Arwyn était surtout juste et mesurée. Ainsi, c'est elle qui annonça le retrait des forces elfiques de l'alliance à laquelle elle avait tant contribué, s'attirant les foudres de moult personnalités. Lâche, traîtresse, nombreux furent les injures qu'Arwyn essuya ce jour, tous ces mots qui souillaient cette personne altière, qui pensait à son peuple avant tout.

Lorsque la terrible guerre fut finit, elle n'était pas au bout de ses peines. L'impératrice perdit son père et l'inhuma elle-même. Le même jour, elle jugea sa cousine Elyndra avec qui elle avait tant partagé, et la bannit à vie de la forêt de Jade. Arwyn était juste.

Deux nouveaux mandats d'impératrice suivirent. L'économie elfique se remit doucement du conflit, et Arwyn relança une campagne de croissance des effectifs militaires. Toutefois, elle ne négligea pas sa vie familiale et ses devoirs conjugaux. Cinq enfants naquirent de son union avec Koshei II du Serpentaire, qui devint empereur du Temple des Ombres.

A l'âge de quatre-vingt ans, l'impératrice se remit en campagne pour préparer un quatrième mandat. C'est deux ans plus tard, en voyage vers le conseil du Bien, déplacé à l'est après l'annexion de Château-Brave par le chevalier bouc, que l'impératrice Arwyn fut lâchement empoisonnée. Mais rappelons nous sa combativité, sa témérité. L'impératrice demeura de nombreux jours à lutter face au poison qui chaque jour gagnait du terrain, progressant inexorablement, avant de l'emporter au royaume de lumière de notre déesse Adonysia.

Si je devais garder un souvenir de l'impératrice Arwyn, ce n'est pas sa beauté enchanteresse lors des bals et des festivités. Ce n'est pas la couronne seyant à son front, devant une foule l'acclamant et la louant. Ce n'est son armure et son cheval harnaché avant de partir en guerre. Je garderais le souvenir suivant. Ma mère, luttant face à un ennemi contre qui elle ne pouvait rien, et en toute connaissance de cause. Luttant pour se raccrocher à la vie. Car la vie, c'est le don des dieux, c'est le don de la Déesse. Je me remémorerai la détermination dans son regard, alors que ses cheveux blonds tombaient un à un. Je me remémorerai son sourire rassurant masquant un air résolu alors que ses ongles se ternissaient avant de se détacher. Je me remémorerai sa voix douce, qui ne tremblait que pour nous dire qu'elle nous aimait, alors que du sang coulait de son nez.
Je me rappellerai des innombrables forces de cette femme si fière, si respectable.

Voici, cher auditoire, le récit de la vie de l'Impératrice Arwyn première du nom dite "l'auguste", impératrice des elfes, protectrice des forêts, du peuple et du Sanctuaire, élue d’Adonysia, cinquante-sixième dirigeante de la race Elfique.
L'histoire est écrite par une succession d'aventures
Avatar de l’utilisateur
Raevalia
Vice-Roi
 
Messages: 229
Inscription: Mer 28 Fév 2018 01:11

Retourner vers La Bibliothèque

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Alule, Kaaran, Mitsukeh et 7 invités