Un souci ?
V 3.0
Année 960 : Un seul joueur en ligne
 
 
Troll Gardien de la création
Troll Gardien de la création.
Soldat de la garde impériale
Soldat de la garde impériale.
Disciple de la nécropole
Disciple de la nécropole.
Mercenaire de la grande guerre
Mercenaire de la grande guerre.
Archère du rempart d'Hedarion
Archère du rempart d'Hedarion.
Marche-Mort
Marche-Mort.

Les légendes et les faits historiques à suivre, proviennent en partie d'extraits de vieux livres et d'anciens grimoires issus de la bibliothèque de l'académie des mages. Le célèbre barde de Château-Brave y associe sa longue expérience du monde afin de résumer au mieux l'univers médiéval fantastique du jeu Heroic Fantasy. Voici ce que raconte son histoire...

Ma vie fut longue d'aventures et de voyages. Comme barde itinérant, j'ai sillonné ces terres, chantant et jouant de la musique sous les frondaisons recouvrant mille villages. Les souvenirs de tous les êtres et de toutes les cultures alors croisés sont encore vivaces en moi.

Aujourd'hui, alors que l'hiver de ma vie approche lentement de son glacial dénouement, je tenais à faire le rapide portrait de ces contrées que j'aime. J'espère que vous serez indulgent envers un vieil homme que la passion de la vie a toujours consumé, et que vous prendrez plaisir à ces incroyables récits de ce qui forme, mes amis, notre monde.

Histoire du monde

Au commencement il n'y avait rien, mais deux grands dieux aux pouvoirs sans limite en décidèrent autrement. Adonysia la déesse du bien et Thempkar le seigneur du mal unirent leur effort pour créer un monde à leur image et témoin de leur improbable amour : Hedarion. Ils en façonnèrent les terres, les océans, les montagnes, et lui insufflèrent la vie sous toutes ses formes. Ils contemplèrent avec fierté l'évolution de leur création et assistèrent avec colère à son inévitable destruction... Trois événements marquants allaient sceller le destin de leur monde.

1. Guerre du bouclier cassé

Les volutes de fumée s'élevaient dans les cieux, recouvrant le paysage d'un impalpable manteau blanc, empêchant quiconque d'apercevoir le ciel bleu qui devait accompagner cette chaude journée d'été. Il était devenu impossible de reconnaître la plaine verdoyante qui s'était tenue ici, tant le chaos était total. L'herbe était recouverte de millions de cadavres jonchant le sol dans des positions improbables, tels des pantins désarticulés amassés sur le sang mêlé des corps inertes. Cet odieux spectacle clôturait le sanglant dénouement de la guerre du bouclier cassé, et allait provoquer la colère divine.

Tous les peuples d'Hedarion s'étaient affrontés dans une titanesque bataille rangée, et des royaumes entiers avaient péri au nom d'idéaux incohérents, en quête de gloire et de suprématie. Le silence pesant qui s'était installé dans la morbide vallée finit par être troublé par les cris de vautours planant dans le ciel, qui s'apprêtaient joyeusement à festoyer. Accompagnée de claquements métalliques et de cris lointains de quelques acharnés qui luttaient encore, l'histoire Hedarionienne allait prendre une tournure funeste... Personne n'avait gagné cette guerre, tout le monde avait perdu.

Note informative : La vallée où se déroula la dernière bataille de la guerre du bouclier cassé se transforma en immense nécropole à ciel ouvert. Elle devint avec le temps un lieu sacré et vénéré par les forces du mal.

2. Le grand cataclysme

Dans son effroyable tristesse face à la folie meurtrière des peuples qu'elle chérissait tant, Adonysia décida de ne plus jamais laisser un tel bain de sang se reproduire. Un terrible tremblement de terre secoua Hedarion, et toutes les villes finirent rapidement en ruine dans un fracas assourdissant. Les glorieuses constructions des hommes disparurent à jamais dans un étouffant nuage de poussière, laissant les cités tourmentées en proie aux affres de la mort et de la destruction.

Mais lorsque les secousses cessèrent et que le calme revint, le paysage d'Hedarion avait définitivement changé. Une gigantesque falaise de roche coupait dorénavant le monde en deux et formait une frontière naturelle entre les deux camps qui s'étaient entretués. Le résultat géologique du grand cataclysme sera nommé par la suite le rempart d'Hedarion. Finalement, Adonysia pardonna aux hommes et leur accorda à nouveau sa bienveillance. Elle comprit que la contribution de Thempkar à la création du monde était à l'origine du désastre et prit ainsi ses distances avec lui.

Note informative : La grande guerre du bouclier cassé fut nommée ainsi dans un premier temps par les historiens de l'académie des mages pour son sens premier tout à fait justifié ; mais également à cause du grand cataclysme qui a fissuré (cassé) le monde (bouclier) en deux.

3. La malédiction des Marches Morts

La colère de Thempkar fut encore plus grande et se manifesta de façon plus cruelle. Ne supportant pas de perdre l'amour d'Adonysia, il maudit à tout jamais Hedarion et promit d'œuvrer sans relâche à sa destruction. Ainsi, on raconte que les guerriers morts au combat dont la cause est soi-disant injustifiée, se relèvent du champ de bataille pour tuer à nouveau. Ils perpétueront ainsi sa vengeance à travers les siècles, infligeant quotidiennement de lourdes pertes aux peuples d'Hedarion. On les nomme avec une angoissante simplicité : les Marches-Morts.

Ces créatures de cauchemars, mi-vivantes mi-mortes et plus ou moins décomposées semblent affamées de vie humaine. Etant déjà mortes, elles sont difficiles à mettre entièrement hors de combat : elles ne ressentent pas la douleur et peuvent se battre avec un membre ou une tête coupée. Il faut vraiment découper un Marche-Mort en morceaux pour le tuer définitivement. Leur appétit féroce les pousse à s'en prendre à tous les habitants d'Hedarion sans distinction, semant la terreur et le chaos dans leur sillage.

Renaissance

Quelques générations après la guerre du bouclier cassé et les catastrophes qui s'ensuivirent, Hedarion commence tout juste à renaître de ses cendres. C'est là que notre histoire commence. De puissantes dynasties voient le jour, des villes entières surgissent des ruines anciennes et déjà le fantôme du passé plane sur les ambitieuses armées qui se préparent à la guerre. Le combat entre les forces du bien et du mal façonnera à nouveau Hedarion, sous le regard intransigeant des dieux. L'histoire de tout un monde et de plusieurs peuples reste à écrire...

 
jac
jeu